top of page

Du  29 juillet au mardi 15 août ,  11 h à 17 h

Exposition de photographies

HUMANIS
LES VALIENTES

HUMANIS

Le regard de l’autre parle. Depuis ma maladie (Syndrome Post traumatique) mes images ont beaucoup changé. Je m’efforce de toujours aller chercher les regards de mes personnes. Quelquefois je vais délaisser son entourage immédiat pour me concentrer seulement sur eux et essayer de montrer les émotions du moment ou encore essayer de découvrir son passé. Parfois quand je prends mes clichés j’ai des larmes de joies ou encore de peines. Les visages humains sont une essence importante de mon travail. Le regard de l’autre peut nous permettre (à mon avis) de dénicher, ses peurs, ses humeurs et ses joies.

Cependant il est important pour moi d’avoir une certaine complicité avec le (les) sujets pour capturer son émotions. Un regard doux et respectueux ainsi qu’un accord visuel apporte toujours selon mon expérience de photographe de rue un côté positif aux images prises et c’est ce que j’ai voulu démontrer dans cette exposition sur l’humain. Certaines photos auront une explication et des mises en contexte d’autres pas. ‘’ Quand je vois une photo, non seulement je la vois mais je la regarde aussi’’ citation du photographe Stephen Knoll, NY

LAS VALIENTES

Le but de ce photoreportage photo est de démontrer les atrocités et la douleur que ces femmes ont subies lors d'attaques avec des agents chimiques en Colombie. Surtout à Bogota. Depuis plusieurs années, les attaques à l'acide contre les femmes se sont radicalement intensifiées. Le fléau de ces attentats doit être absolument montré au monde et aux pays de l'hémisphère nord qui ne savent pas ou pensent qu'ils ne sont que des cas isolés dans le monde. Mais non, en Colombie, les tragédies montent en flèche depuis de nombreuses années. Les femmes sont gravement brûlées ou même défigurées. Diverses autres blessures aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu'au torse sont tout aussi importantes.

Le but de mes images n'est pas seulement de montrer à travers mes photos les effets de ces agressions, que ces lâches ont infligées à ces femmes. Mais aussi montré qu'avec force, courage et résilience et aussi avec l'aide de la ''Fondation Sergio et Alexandra Rada'', ils ont pu s'en sortir et devenir encore plus belles qu'avant, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Le pouvoir de la résilience, le pouvoir de tenir bon, le pouvoir de dire NON ! C'EST FINI!

 

Merci de votre présence !

 

Marc Bergeron

Réservation nécessaire pour la plupart des activités:   418-884-4081 ou info@pointedesaintvallier.com

DOMAINE  
POINTE 
DE SAINT-VALLIER

Le domaine... une pointe,

un fleuve; un manoir, une histoire.

bottom of page